GROUPE SCOLAIRE JULES FERRY - Villeurbanne (69)

« Intégrer les objectifs du développement durable dans le bâti ».

C’est avec une approche environnementale très affirmée qu’a été réalisée la réhabilitation du groupe scolaire Jules Ferry, à Villeurbanne. La Ville, maître d’ouvrage, souhaitait en effet, comme l’explique l’architecte Jean-François Perretant, « intégrer pleinement les objectifs de développement durable dans le bâti ». La stratégie bioclimatique a guidé la conception : orientation des façades selon les points cardinaux, optimisation de l’éclairage naturel, toitures végétalisées… Le bois, qui recouvre les bâtiments pédagogiques, « a été employé dans un souci de cohérence. Matériau renouvelable, stockant le CO2, il relève d’un choix écologique ».

Sur une structure centrale en béton armé ont été appliqués des murs manteaux bois, qui assurent une forte isolation extérieure, supprimant tout pont thermique. La vêture est constituée d’un bardage de tasseaux ajourés en épicéa, monté sur l’ossature préfabriquée sans fixations visibles. « Nous avons utilisé deux sens de pose, horizontal et vertical, afin d’apporter du rythme à la façade.  L’habillage vieillit différemment, mais de manière maîtrisée ». Une maîtrise liée à la conception et à la mise en oeuvre, mais également au procédé de traitement par haute température dont les bois qui composent les 600 m2 de bardage ont fait l’objet. « Le matériau avait au départ une teinte chocolat qui, en se patinant, tire sur un gris uniforme. Cette évolution avait été anticipée : elle doit permettre au bois de se marier avec le béton et les pièces métalliques des façades ».

Améliorée par le traitement haute température, la durabilité de l’épicéa ne justifie pas de protection spécifique et n’impose pas d’autre entretien que celui lié à la maintenance. L’habillage de l’ouvrage a ainsi pu être laissé au naturel.

 thumb Lycee Jules Ferry 3

Performance énergétique et requalification architecturale

Le bâtiment originel en U, datant de 1950, a été restructuré, permettant la création d’une maternelle plus grande et d’un restaurant. Il est le résultat d’une démarche environnementale très poussée, validée par le label THPE +26%.

Maîtriser l’évolution du bois

Le traitement par haute température favorise une meilleure maîtrise de l’évolution du matériau. La pérennité de l’ouvrage relève également de la conception : l’absence de casquette ou de débords permet l’exposition de tous les bois, de manière uniforme, à la pluie et au soleil.

thumb Lycee Jules Ferry 1 thumb Lycee Jules Ferry 4

Crédits photos : © Renaud ARAUD, © Frenchie CRISTOGATIN